Les questions prédominantes

“Celui qui pose des questions ne peut éviter les réponses” Proverbe Camerounais


Des questions on s’en pose tous les jours.

Des questions pratico-pratiques, sur le monde, sur soi, ce qui nous entoure, etc. Et cela sans en avoir forcément conscience, noyées dans le flow de nos pensées.


On se pose des questions car nous voulons des réponses bien entendu. Mais pourtant, il peut arriver de nous poser des questions inutiles ou pire encore, des questions qui nous descendent le moral.


Pourquoi ne suis-je pas assez bien? Pourquoi je ne perds pas de poids? Pourquoi je ne rencontre pas la personne avec qui je devrais être? Pourquoi ce n’est pas moi qui ait eu le poste? Pourquoi ne suis-je pas assez intelligent?


On se pose souvent des questions négatives et ces questions nous donnent des preuves comme réponse. Notre mental est toujours en train de généraliser pour donner un sens à ce qu’il voit, c’est-à-dire, qu’il trouve des preuves qui confirment nos croyances.


Connaissez vous le SAR?

Non, je ne passe pas du coq à l’âne, je vous assure qu’il y a un lien avec les questions :).

C’est le système d’activation réticulaire.


Super mais ça sert à quoi ce truc? En voilà une bonne question :)


Le SAR est une partie du cerveau qui joue un rôle important à différents niveaux :

  • sommeil/veille ;

  • battements du cœur ;

  • motivation ;

  • appétit ;

  • contrôle de la conscience ;

  • etc.

Mais il a également la responsabilité d’apporter à notre conscience ce qui est important pour nous. Et ce qui est important pour nous, nous le décidons.

Le SAR est comme une sorte de gardien, à l’entrée de notre cerveau, qui va filtrer ces informations pour ne garder que celles qui nous intéressent.

Et là où ça devient captivant, c’est que lesdites informations intéressantes, elles le sont parce que nous l’avons choisi. Elles sont en lien direct avec nos croyances, nos intérêts, notre vécu, etc.

C’est comme l'algorithme Insta (ou autre réseau). Il nous montre des posts correspondant à ce qu’on a regardé, recherché et liké. Il connaît nos centres d'intérêts et pour nous garder actifs, tout est fait pour nous cacher ce qui n’y correspond pas.

Le SAR fait pareil.

Petit exemple: Si vous faites le projet d’avoir un enfant ou une nouvelle voiture, vous allez commencer à croiser dans votre vie, un nombre incroyable de femmes enceintes ou de voitures qui correspondent à ce que vous souhaitez.

Pourtant, vous croisez, comme avant votre projet, aussi beaucoup de femmes qui ne sont pas enceinte ou de voitures différentes de celle que vous souhaitez avoir.

Pour revenir à nos moutons, des dizaines de milliers de questions nous traversent l’esprit chaque jour, mais nous n’avons qu’une ou deux questions prédominantes.

Elles orientent notre attention, ce qui oriente nos sentiments et par conséquent notre manière de vivre.

Jim Kwik, dans son livre Super cerveau, mode d'emploi, raconte une anecdote avec Will Smith sur le tournage d’un de ses films. Ils se sont rendu compte qu’une des questions prédominantes de Will Smith est “ comment rendre ce moment encore plus magique?”. Le tournage se faisait de nuit. Vers 3h du matin, une partie de l’équipe attendait, et était épuisée par l’heure. Will Smith au lieu d’aller se reposer, est parti chercher des chocolats chauds pour tout le monde et a commencé à raconter des histoires drôles pour remonter le moral de l’équipe. Il rendait effectivement ce moment plus magique. Il mettait en action sa question prédominante.

Est-ce qu’on répond à ces questions?


Ce qui intéressant avec les questions, c’est qu’elles ouvrent la porte sur tous les possibles. Comme l’écrit Dain Heer: “dans le doute, posez une question (...) et taisez-vous.”

Ce qu’il veut dire par taisez-vous, c’est faire taire votre mental qui va chercher la réponse ou la solution de suite. Il veut connaître si c’est la bonne réponse.

Stop! A la place, il propose de laisser infuser la question. Comme une graine qui aurait été mise en terre, on ne check pas toutes les heures si elle pousse.

On l’a vu avec le filtre du SAR, les bonnes questions vous amèneront à voir les bonnes réponses pour vous.

Exemples de questions:

  • Comment ça devient mieux que cela? (que vous jugiez la situation négative ou positive)

  • Qu’est ce qui est juste dans cette situation que je n’ai pas encore saisi?

  • Que faudrait-il pour changer cela?

  • Quoi d’autre est possible?

  • Que faudrait-il pour que cela se passe bien mieux que je ne l’ai imaginé?

  • Quelles supers aventures je vais vivre aujourd’hui?

  • Quelle magie puis-je être?

  • Comment puis-je servir le monde?

  • Comment puis-je aider?

Je ne me pose pas toutes ces questions tous les jours (peut-être devrais-je? :) ).

J’ai mes préférées et celles-là, sont écrites sur des post-it collés sur mon ordi, sur le miroir de ma salle de bain, sur mon frigo.

C’est l’énergie que je désire voir dans ma vie.

Et vous, quelle est votre question prédominante? Quel est le filtre de votre SAR?







6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout